Suivre Marie-Mai

http://www.marie-mai.ca

 

   

Vers Biographie - /Bio2 - /Bio3 - /Bio4 - /Bio5 - /Bio6 - /Bio7


C’est en 2002, au théâtre de l’Esquisse que Marie-Mai interprétera la chanson qui deviendra pour elle un quasi porte-bonheur, "Ziggy" (Un garçon pas comme les autres), de la comédie musicale «Starmania» de l’auteur Luc Plamondon.

C’est cette même chanson que Marie-Mai choisira d’interpréter pour son audition à la grande aventure de Star Académie.

Interprétation qui lui vaudra d’être retenue comme candidate de cette formidable aventure qui devra durer neuf semaines en vase clos en compagnie de treize autres participants.

Marie-Mai travaillera d’arrache-pied à l’Académie. La plus jeune du groupe, elle vient à peine d’avoir dix-huit ans, elle est souvent qualifiée comme étant la plus mature de ce groupe et, à force de travail acharné, elle sera la seule des sept filles à ne jamais être mise en danger.

C’est donc neuf semaines plus tard, à la Finale des Filles, le 13 avril 2003, que l’on retrouve une Marie-Mai magistrale dans son interprétation de “Salaud” de la comédie musicale -Cindy- signée Plamondon et Mussumara.
Une telle maturité dans; la voix, la gestuelle, la compréhension du texte, fera que, même si elle n’a pas gagné, Luc Plamondon lui-même sera bouleversé par l’interprétation de Marie-Mai. Il lui écrira une émouvante lettre à cet effet, la remerciant de l'interprétation flamboyante de sa chanson, qualifiant Marie-Mai, d'unique et moderne.

Quelques mois plus tard, on apprendra que
Luc Plamondon a offert de prendre Marie-Mai sous son aile et de contribuer aux textes de son album.

Marie-Mai se rendra chez le parolier en Irlande, à l'automne 2003, pour travailler avec lui durant une semaine à la recherche de matériel. Plamondon la convaincra qu'elle a en elle d'écrire pour elle-même en français, les textes qu'elle ne se permettait que d'écrire en anglais auparavant. Marie-Mai reviendra de ce voyage avec "Salaud" en poche pour son album, et avec un ami pour la vie.

Marie-Mai joue, à l'été 2004, dans la comédie musicale culte - Rent - de Jonathan Larson, adaptation moderne de "La Bohème" de Pucini, traduite pour la première fois en français. Marie-Mai y incarne avec brio le rôle de Mimi Marquez la rebelle, sensible et explosive. Les critiques sont unanimes à son égard...tous considèrent Marie-Mai comme une révélation dans cet opéra-rock.

"Inoxydable", son premier album solo, voit le jour un an plus tard, fin septembre 2004, avec des textes et musiques de Marie-Mai. La chanson "Il Faut Que Tu T'en Ailles" dont elle a signé la musique, fait l'objet de son tout premier videoclip en solo. Marie-Mai signera "Encore Une Nuit" paroles et musique sur cet album, collaborera à la musique des pièces "Rien" et "Take The Money" également. Marie-Mai rendra un émouvant hommage à son père sur ce disque en reprenant la chanson qu'il avait écrite il y a plus de trente-cinq ans; "Seule à Montréal".

Inoxydable recevra une certification "disque d'Or" à l'automne 2005. Inoxydable, permet à Marie-Mai d'entreprendre une Tournée qui la mènera dans tous les coins du Québec. L'album sera également présenté en France au printemps 2006 et permettra à Marie-Mai d'offrir son premier spectacle solo au Bataclan de Paris en décembre de la même année. Marie-Mai entreprendra également une tournée en France et en Suisse où elle assure l'ouverture des spectacles du chanteur Garou durant les mois de novembre et décembre 2006.


Le deuxième opus de Marie-Mai s'intitule /Dagereuse Attraction/. Dès sa sortie, l'album connaîtra un engouement auprès du public et recevra rapidement encore une fois une Certification Disque d'Or. Tous les extraits radio de l'album /Dangereuse Attraction/ se classeront également au Top de tous les palmarès Franco. Les videoclips tirés des chansons de l'album connaîtront un vif succès auprès des fans de Marie-Mai et se classeront durant plusieurs semaines au #1 des palmarès videos. La Tournée /Dangereuse Attraction Live/ sillonera les routes du Québec et permettra même à Marie-Mai de se produire au prestigieux Centre Bell à deux reprises en 2009.

 





   







////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////